Sang, Influence et Usure de Jetons
par Paul Jones

Paul Jones

Paul Jones joue à V:tES depuis quelques années et est devenu coordinateur national du Royaume-Uni en 2020. Il est également Prince de Liverpool et fervent participant de la communauté : il organise des parties hebdomadaires en ligne au sein de la communauté britannique. Ses decks préférés sont les decks Toolbox et Multi-action.

La gestion du Sang et de l'Influence est un aspect importante de V:tES, mais je constate que tous les joueurs ne le comprennent pas entièrement. J'utilise toutes les formes de compteurs, jetons, cailloux ou autre pour représenter le sang et l'influence, mais j'utilise souvent le terme jeton pour désigner le sang et l'influence, car le nombre de jetons de votre proie est souvent plus pertinent que leur emplacement.

Quand tous les jetons importent-ils ?

De la façon dont je le vois, il y a deux façons de jouer, soit les jetons soit l'influence comptent. Si vous jouez avec le nouveau deck Malkavien de la Cinquième Édition (ou tout autre type de Stealth & Bleed), vous ne vous soucierez pas du sang sur les vampires de votre proie puisque vous prévoyez de les éviter, et s'ils vous attrapent ... eh bien, vous n'allez pas vraiment leur prendre des jetons au combat ! Cependant, si vous jouez avec le deck Tremere, vous prendrez les jetons où qu'ils se trouvent. Les deux decks éliminent leur proie en mordant avec Govern the Unaligned, mais ils fonctionnent très différemment.

Comparaison d'une action

Le combat peut se dérouler de différentes manières, donc dans le but de rester succint, nous allons supposer que votre adversaire ne joue aucune carte pour le combat.

q Malkavien

Vous mordez avec Alexander Silverson en utilisant Govern the Unaligned et votre proie bloque. Vous jouez Bonding, ce qui en fait une morsure à 4 en augmentant la discrétion. Si votre proie a de l'interception, vous avez besoin de plus de furtivité ou vous êtes en difficulté. Votre meilleur scénario dans un combat est de manœuvrer à distance et de mettre un coup dans le vide, ou d'échanger des frappes à mains nues pour un. Cela signifie que vous perdez exactement la même quantité de jetons que votre proie, mais vous ne vous souciez pas des jetons, vous vous souciez exclusivement de l'influence et votre proie n'en a pas perdu.

u Tremere

Regardons le même scénario. Vous mordez avec Trevon Parker en utilisant Govern the Unaligned et votre proie bloque. Vous jouez Bonding, ce qui en fait une morsure à 4 et augmente la discrétion. Si votre adversaire bloque, vous ne vous en souciez pas beaucoup. Le deck Tremere a, lui, un module de combat, et vous serez peut-être surpris de son efficacité. Vous ferez l'une des deux choses suivantes : soit utiliser un .44 Magnum si vous l'avez équipé, manœuvrer à distance et tirer pour 2. Ainsi, que vous résolviez le Govern ou non, vous prenez 2 jetons de plus à votre proie que ce que vous ne perdez. Ou jouer un Theft of Vitae au contact, ce qui donne un résultat similaire. Vous en perdez 1, mais prenez deux des siens.

Les exemples ci-dessus montrent la principale différence entre les stratégies. Le deck Stealth & Bleed a l’avantage de pouvoir ignorer les jetons empilées sur les vampires de sa proie, mais repose entièrement sur sa capacité à résoudre ses actions. Le deck Tremere utilise une tactique appelée l'usure, dans laquelle quel que soit le résultat de l'action, vous prenez plus de jetons que vous n'en perdez.

Pourquoi ne pas juste ignorer le sang et cibler l'influence ?

Eh bien, les deux stratégies ont leurs défauts. Le plus gros défaut de la stratégie d'Usure est que si vous vous lancer sans cesse dans des combats, vous courez le risque de les perdre. Le combat est comme un autre jeu dans le jeu, et tout peut arriver. Les combats sont sans merci, et beaucoup de joueurs peuvent s'exciter et torpiller vos vampires parce qu'ils veulent cycler des cartes ou ne se rendent pas compte de l'impact que cela aura sur l'équilibre la table, ou simplement parce que vous le méritez et qu'ils en ont besoin.

Les decks Stealth & Bleed évitent en grande partie les complexités du combat et ont l'énorme avantage de pouvoir ignorer les jetons sur les vampires. Cependant, cela devient en soi un énorme défaut. Refuser d’interagir avec les vampires de votre proie signifie qu’ils ont tout le sang dont ils ont besoin, et vous vous retrouverez à mordre votre grande-proie en entendant le mot Deflection répété encore et encore. Les decks d'Usure ne sont pas aussi gênés par Deflection car cela coûte toujours un jeton à leur proie et ils utilisent très peu de discrétion, ce qui signifie que leur grande-proie peut bloquer. Je pourrais parler en long et en large de la façon dont ne pas planifier le combat vous rend vulnérable aux decks Bum’s Rush ou comment vous êtes en difficulté lorsque Le Mur vous rattrape enfin, mais je vais vous dire le plus gros inconvénient... Villein ! La triste vérité est que vous ne pouvez pas ignorer complètement les jetons sur les vampires parce que les jetons peuvent être déplacés. Les cartes de transfusion comme Villein, Blood Doll, et ainsi de suite permettent aux Mathusalems de ramener ce sang dans leur réserve d'influence. Ce qui m'amène à ma question suivante...

Combien coûte un Vampire ?

J'entends souvent les joueurs parler de la capacité des vampires comme un coût, en particulier parmi les joueurs ayant l'expérience d'autres jeux de cartes. Ce n’est pas si clair dans V:tES, l'influence n’est pas dépensée pour sortir votre crypte, elle est investie ! Bien sûr, il y a des moments où cela peut coûter, comme la carte accélératrice de crypte Zillah’s Valley qui signifie que vous avez dépensé 1 point supplémentaire. Mais avez-vous vraiment dépensé 1 point supplémentaire ? Vous devez prendre en compte ce que vous gagnerez en faisant sortir le vampire plus rapidement et ce que vous perdrez si vous ne le faites pas. Zillah’s Valley est généralement dans les decks qui exécutent des actions de régénération comme Govern The Unaligned ou Parity Shift, où vous obtiendrez plus en retour que ce que vous avez payé. Le fait est que les vampires n'ont pas tendance à vous coûter des jetons, et lorsque vous avez besoin que ce sang redevienne de l'influence, vous aurez toujours un tas de cartes dans votre deck pour vous aider à le faire.

Exemple de régénération

Prenons un exemple de comment un vampire peut payer pour lui-même et vous rapporter des jetons. Vous sortez Mary Anne Blaire, lors de votre tour suivant, vous jouez Villein pour reprendre 5. Phase de serviteur, vous utilisez son aptitude spéciale pour mettre deux sang sur un vampire incontrôlé plus jeune, puis Freak Drive, puis Govern the Unaligned en D supérieure. Dans cet exemple, 5 des jetons investis sont déjà de retour dans votre réserve et, au prix de 2 sang, vous en avez créé 5 autres sang sur un vampire incontrôlé. Comme elle est à 10, cela signifie que vos 4 transferts vous permettront de sortir le vampire sur lequel vous avez posé le sang. Mary ne vous a pas coûté 10 d'influence, elle vous a fait gagné 3 jetons et un nouveau vampire.

Que suis-je supposé faire de cette information ?

Il y a beaucoup de facettes à V:tES et beaucoup de joueurs semblent oublier les mathématiques. Vous devez faire le calcul, assurez-vous juste de regarder les bons chiffres.

The Coven vs Smiling Jack

Ces deux cartes mettent en évidence la différence entre les deux styles. The Coven vous donne 2 jetons tous les 5 tours, mais distribue 8 jetons à la table avant de la récupérer. Smiling Jack prend 4 jetons pour chaque jeton que vous dépensez, mais les autres joueurs choisissent d'où viennent les jetons. Si vous jouez un deck Stealth & Bleed et qu'il y a un Smiling Jack sur la table, votre proie va enlever les jetons de ses vampires et vous ne verrez aucun avantage, mais s'il y a un Coven sur la table, vous ne vous en porterez pas plus mal. C'est tout le contraire avec un deck Toolbox qui décimera sa proie avec un Smiling Jack mais s'épuisera contre The Coven.

Stealth & Bleed

Si vous envisagez de construire un deck qui ignore les jetons et ne regarde que l'influence, vous devrez le planifier. Assurez-vous de garder votre Sudden Reversal ou Wash jusqu'à ce que votre proie essaie de se récupérer les jetons de ses vampires, sinon vous perdez votre plus grand avantage. Faites la distinction entre mouvement de jeton et gain de jeton. Par exemple, si votre proie joue un Parity Shift pour prendre 3 d'influence à votre grande-proie, il vous reste toujours 3 jetons à prendre. Si ça fait la différence pour l'élimination, vous voudrez voter contre, mais dans d'autres circonstances, cela pourrait vous avantager d'affaiblir votre grand-proie (surtout s'il s'agit d'un deck Auspex A).

Toolbox

Assurez-vous que votre proie perde toujours plus de jetons que vous. Évitez les combats que vous pensez perdre. La chose la plus importante que je puisse vous conseiller ici est de bloquer votre prédateur uniquement lorsque vous en avez besoin. Peu importe que votre prédateur perde des jetons, si vous pouvez bloquer une morsure et lui envoyer un coup de .44 Magnum en repartant indemne, alors c'est fantastique ! Par contre, si vous vous faites mordre pour un et qu'il a le .44 Magnum, vous doublez votre perte de jetons en bloquant. Si vous utilisez des cartes comme The Rack, assurez-vous de pouvoir le protéger ! Concentrez-vous sur les chiffres, un Hunting Grounds précoce est une cible évidente pour votre Wash. Détruisez l'Army of Rats de votre prédateur. Assurez-vous de garder autant de jetons que possible et prenez-en autant que possible à gauche.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur comment jouer chaque deck mais, pour ça, reportez-vous à la section archétypes.